L'avion tombé au Bois Rouge le 20 décembre 1943

 
 

Quand elle habitait encore à Rémersdael, Madame Albert-Vangansbeck m'a un jour remis cette photo d'une tombe qu'elle entretenait dans le Bois Rouge. Il s'agit de la tombe d'aviateurs abattus à cet endroit pendant la guerre 40-45. 

Après avoir lancé un appel à l'aide, j'ai pu rassembler les éléments suivants:

Avion tombé: Lancaster 1 W4123, UL-R2, 576 Squadron RAF, 20/21 décembre 1943

Décollé de Elsham Wolds à 17.01 uur. Destination Franckfort. 

Equipage:

Sgt Frank Ball (22 ans)

Sgt William Dickie

Sgt Louis Paul. Edwin Allais (29 ans)

Sgt Leonard Balich

Sgt Frank Harry Gage (21 ans)

Sgt Alan James Pollitt (21 ans)

Sgt Jack Edward Redmond de l'Aviation Royale du Canada - Division: 576 (R.A.F.) Sqdn

Ce Lancaster s’est écrasé dans le Bois Rouge, à environ 1 km au sud du hameau de La Planck.
Le garde forestier de l’époque, M. Alex Zeevaert, a trouvé le 21 décembre 1943 le corps d’un membre d’équipage canadien de cet avion Lancaster. Il s’agissait sans doute de Jack Edward Redmond. 

Plus loin, il a trouvé l’épave du Lancaster, dans lequel il y avait encore un corps. Un troisième homme d’équipage a été trouvé de l’autre côté à la lisière du bois du côté de Veurs. Au début, on a placé trois croix commémoratives en bois. Le garde forestier a sans doute aussi trouvé l’adresse de l’aviateur puisqu’un échange de courrier a eu lieu entre les deux familles après la guerre. 
Plus tard, à l’intervention de la famille Zeevaert une croix a été placée à l’endroit où le corps du Canadien avait été retrouvé et on y avait grasvé le texte « A la glorieuse mémoire d' un aviateur Canadien tombé ici le 20 déc 1943 » en français et en anglais. Les coûts avaient été supportés par la commune de Rémersdael. 
Jos Buysen de l’association « Heem en Natuur » signale que la famille de ce Canadien a encore visité l’endroit il y a quinze ans. 

Les victimes ont été enterrées par les Allemands sur leur base de Saint-Trond. Après la guerre, ils ont tous été enterrés de nouveau à Heverlee. A l'exception du Sgt Redmond, Canadien, ils étaient tous citoyens du Royaume Uni.

Le Mémorial virtuel de guerre du Canada mentionne que Jack Edward Redmond était le fils de William John Redmond et de Lily May Redmond (née Lynn), de Maple Creek, Saskatchewan, Canada. Sa sépulture porte le n° 5. B. 3. au Cimetière de guerre de Heverlee.

Publié le 23 juillet 2015 - Mis à jour le 24.07.2015